Coût de la vie en Suisse : 10 choses à savoir absolument

Le coût de la vie en Suisse est réputé pour être un des plus élevés d’Europe. Et ce n’est pas forcément une rumeur. De fait, avant d’accepter un job, même s’il est mieux payé que dans votre pays d’origine, soyez attentif à ce qui suit :

1 -Le coût de la vie en Suisse est au moins 17% plus élevé qu’en France

La Suisse est régulièrement positionnée dans les 5 pays d’Europe ayant le coût de la vie le plus élevé. En comparaison avec la France, c’est 17% de plus en moyenne (avec des variations selon les sources).

2 – Le revenu brut mensuel moyen des ménages en Suisse est de 8 500 francs suisses

C’est une moyenne issue d’une étude sur les revenus et dépenses des ménages en Suisse qui montre bien que le niveau de revenu reste tout de même assez élevé, et ce d’autant qu’il s’agit d’une moyenne.

3 -Pour pouvoir épargner, il faut gagner plus de 4 400 francs suisses par mois

Les ménages qui gagnent moins de 4 400 francs suisses par mois ne peuvent pas épargner et doivent puiser dans leurs réserves. Alors pour savoir combien il vous restera en net par mois une fois les charges de votre salaire déduites, consultez le service gratuit pour calculer son salaire net en Suisse sur le site Travailler-en-Suisse.ch.

4 -  Les ménages suisses peuvent, en moyenne, épargner plus de 6% de leur revenu

Ce montant correspond en moyenne à un peu plus de 550 francs suisses par ménage. Ce chiffre est ce qui vous reste, une fois les frais relatifs aux loisirs retirés (environ 7% des revenus des ménages en moyenne).

5 – C’est le loyer qui représente la charge la plus lourde

En moyenne, les ménages suisses dépensent plus de 16% de leurs revenus dans le logement. Bien sûr, le loyer est une charge plus lourde pour les ménages qui ont de faibles revenus, pour qui il représente plus de 30% des revenus.

6 – Le coût de la vie augmente plus vite dans les autres pays qu’en Suisse

Si on regarde les chiffres des dernières années, on remarque que le coût de la vie dans les pays de l’Union européenne a progressé plus vite que ceux de la Suisse.

Ainsi, la différence de coût de la vie entre la Suisse et la France était en 2002 de 35%, contre 17% en 2007. Dans quelques années, je prends le pari que les prix en France seront aussi élevés qu’en Suisse.

7 – Les villes suisses sont régulièrement classées parmi les villes les plus chères du monde

L’étude UBS sur les prix et salaire en Suisse le révèle : Zurich et Genève, et les principales villes suisses en générales sont parmi les plus chères du monde, mais elles rivalisent avec des villes comme Paris.

8 – Un différentiel de salaire qui compense largement le différentiel du coût de la vie

Oui, le coût de la vie est plus cher dans des villes comme Genève, Zurich ou Lausanne. Mais les salaires y sont en moyenne entre 50 et 60% plus élevés.

Pour plus d’informations sur les salaires, consultez la page « Salaire suisse » du site Travailler-en-Suisse.ch

9 – Il n’y a pas que les grandes villes en Suisse

Certains cantons ont un coût de la vie moins important que d’autres. Par exemple, le canton de Fribourg est beaucoup moins cher que le canton de Vaud, notamment pour l’immobilier.

Dans le même esprit, certaines communes sont moins onéreuses que d’autres. Par exemple, Genève reste une ville chère, mais il est possible de trouver quelques communes un peu moins chères, mais plus éloignées du centre (voir également notre cartographie des revenus et salaires du canton de Genève). Pour les cantons en zone frontalière, il est également possible d’habiter en France et donc d’avoir le statut de frontalier.

10 – Choisissez une commune avec un faible taux d’imposition, vous réduirez votre montant d’impôt

Si vous avez la chance d’être soumis au barème d’impôt à la source (et que donc vous gagnez individuellement plus de 120 000 francs suisses bruts annuels), alors vous bénéficierez du barème d’impôt à la source (le même que les Suisses) qui intègre l’impôt communal. Ainsi, suivant la commune, il est possible de faire de vraies économies d’impôts.

Pour savoir à quel barème d’impôt vous serez soumis, consultez la page « Impôts en Suisse » de notre site Travailler-en-Suisse.ch

Enfin, pour un complément d’information sur le coût de la vie en Suisse, et des informations précises sur le différentiel de coût entre la Suisse et la France, l’Allemagne, le Portugal, l’Italie et la Suède pour des postes comme le logement, la santé, les produits alimentaires, le transport, l’habillement, l’équipement ménager et les télécommunication, consultez la page « Coût de la vie en Suisse » du site Travailler-en-Suisse.ch.

produits-alimentaires-boiss

Y-a-t-il selon vous des informations / conseils  à ajouter concernant le coût de la vie en Suisse ?

RSS_32 Recevez par mail directement tous les nouveaux billets du blog de Travailler en Suisse ou abonnez-vous au flux RSS

PARTAGEZ
banniere-tes-after-entryjpg

Commentaires

  1. CTG a écrit

    Excellent blog ! Excellent article !
    Oui, on peut encore rajouter d’autres facteurs comme les charges d’assurance maladie qui varient en fonction des cantons et qui, si on a beaucoup d’enfants peuvent lourdement grever un budget. Les impôts voiture qui changent également. Et les déductions sociales (enfants, assurances maladie) qui sont encore meilleures dans les cantons où les primes sont plus basses. L’estimation fiscale et le revenu locatif qui sont dans certains cantons taxés très haut, alors que dans d’autres beaucoup moins. Et pour terminer, la qualité de vie….Gagner plus de 7’000.– dans un endroit où on ne trouvera pas un loyer au-dessous de 3’500.– et avoir des bouchons en partant au travail le matin et en revenant le soir, est-ce mieux que d’habiter dans un endroit où vous gagnez 5’000.–, payez un loyer de 1’500.– et traversez des vignes et longez des lacs pour aller travailler sans stress….sans compter que sur les 7000.– la différence fera que vous aurez un taux d’impôt plus élevé….
    En fait, il y a énormément de paramètres qui entrent en ligne de compte pour le choix du canton.
    Amicalement. CTG fiduciaire – Le Landeron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *