Téléphonie mobile pour frontaliers : enfin une vraie offre transfrontalière (scoop)

 

Note du 20 juillet 2014 : l’offre de Transatel a évolué. Nous ne sommes plus en mesure de la recommander

Rajout du 12 août 2010 : l’opérateur est à présent connu, c’est Transatel.

Voici un scoop en avant première : une société de téléphonie mobile va sortir dans quelques semaines une offre qui me paraît intéressante pour les frontaliers qui travaillent en Suisse et vivent en France.

Véritable serpent de mer (je vous parlais en avril 2007 d’une offre transfrontalière qui n’a finalement jamais fonctionné ni vu le jour), LA solution mobile idéale pour les frontaliers n’avait jamais vraiment été développée : les frontaliers étaient condamnés à payer deux abonnements (un français et un suisse) ou en conserver un mais à payer le roaming (le roaming, c’est lorsque par exemple vous avez un abonnement français et que vous recevez un appel en Suisse, votre opérateur vous facture alors ce qu’on appelle des frais de roaming, car vous « empruntez » les ondes d’un opérateur suisse pour recevoir votre appel).

Une vraie offre mobile bien pratique pour les travailleurs frontaliers

Sous la forme d’un seul abonnement, la société vous proposera deux numéros, un numéro français et un numéro suisse. Que vous soyez en Suisse ou en France, vous ne paierez donc pas le roaming.

Bref, j’attends de voir les tarifs proposés, mais je pense que cela pourrait être une solution assez intéressante. Je relayerai l’information dès que j’en saurai plus de la part de la société.

Frontaliers, comment utilisez-vous votre mobile ?

J’aimerais avoir votre avis sur quelques points concernant la téléphonie mobile pour frontaliers :

1 – Utilisez-vous un téléphone ou deux (un abonnement suisse et un français) ?

2 – Si vous en avez deux, éteignez-vous l’un de vos téléphone lorsque vous passez la frontière ?

3 – Quelles sont vos astuces pour éviter de payer le roaming ?

PARTAGEZ
banniere-tes-after-entryjpg

Commentaires

  1. Spb a écrit

    Salut David,

    Pour ce qui me concerne, je possède un téléphone dual sim qui me permet de recevoir et de passer les appels de France et de Suisse. C’est la meilleure solution que j’ai trouvée jusqu’à présent.

    Mes appels passés de Suisse se font avec l’abonnement Suisse et inversement. Etant donné que je reçois une grosse partie de mes appels sur mon numéro français et ce même en Suisse, j’ai souscrit à une option de mon opérateur qui m’offre une heure de roaming lorsque l’on m’appelle et qui baisse le prix à la minute d’un appel passé depuis la Suisse avec ma ligne française. Mais globalement, il est plus intéressant pour moi d’appeler la France avec le prepaid Suisse qu’avec l’abonnement français (surtout avec la facturation à la seconde dans le premier cas)

    Je suis toutefois curieux de découvrir l’offre dont tu parles et de savoir s’il sera possible de conserver son/ses numéro(s) (opérateur français ou suisse ?)

  2. JP a écrit

    De mon coté, après étude minutieuse des deux marchés, je me suis rabattu vars la double puce via le kit Simore (http://www.simore.ch) couplé avec un abonnement Français chez Simyo et un Suisse chez Yallo.
    Je n’ai donc pas de forfait et ne paye que ce que je consomme. Lorsque j’arrive sur mon lieu de travail, je bascule sur la puce Suisse. Mon répondeur Français indique mon numéro Suisse et vice versa.
    Cela fonctionne plutôt bien et j’ai des factures riquiqui.

    Par contre, pas possible de faire du data à cause des coups prohibitifs des deux opérateurs que j’ai choisi. Je me cantonne donc au téléphone.

    Si l’offre de cet article couvre également le problème des data, je pourrais peut être suivre….

    • David Talerman a écrit

      @JP : à l’époque j’en avais parlé, mais après avoir pris contact avec la société à plusieurs reprises, personne n’a jamais voulu me répondre. Selon les opérateurs, suisses et français, le problème majeur avec le dispositif Simore c’est qu’il faut craquer l’OS du téléphone, ce qui rend caduque la garantie. Est-ce encore le cas ?
      Sinon, merci à vous et Spb.

  3. JP a écrit

    @David
    Rien à craquer de mon coté. Juste les deux cartes SIM à découper comme indiqué sur leur site car mon HTC Cruise 09 a un tout petit emplacement pour la carte SIM.

  4. tpa a écrit

    Pour ma part j’utilise :
    Un abonnement Orange CH qui me permet d’appeler 5 numéros Orange CH ou fixes en illimité, et la France pour le même tarif que la Suisse (j’évite tout de même cette option).

    Une offre Simyo que j’utilise lorsque je suis en France. Je faisais une recharge tous les trois mois pour garder mon numéro. Toutefois, les CGV de l’opérateur ont changé, et les plus petites recharges ne sont plus valables qu’un mois.

    Et je combine le tout avec un abonnement Skype Europe, me permettant de passer de longs coups de téléphone vers les numéros fixes en Europe sans me soucier de la tarification.

    Même si je ne retourne que très peu souvent en France, ce qui me dérange le plus est de ne pas profiter de la Data lorsque je sors du territoire helvétique. Attention également si vous êtes près du lac, spécifiquement à Genève. Désactivez la sélection automatique du réseau, sous peine de switcher sur des réseaux étrangers sans vous en rendre compte, en plein téléchargement de pièce jointe de vos emails. les tarifs roaming ne pardonnent pas.

  5. ep a écrit

    Merci pour l’article interessant et a suivre. J’espere qu’ils proposeront des paiements a la seconde en plus des forfaits.

    Je ne suis pas un grand consommateur de telephone et j’ai opte pour un unique prepaye suisse : orangeclick.ch.
    Je ne paye que ce que je consomme et il m’envoie le cout et le solde en sms apres chaque appel.
    Par chance, je capte orange CH depuis ma cuisine (en face de la table, c’est ma cabine telephonique ;-) ) ce qui m’evite le roaming depuis chez moi. Ceci dit j’evite de trop l’utiliser en France.

  6. Tom a écrit

    Perso j’ai 2 téléohones avec un abo suisse et un abo français, je n’éteins aucun téléphone et je force les téléphones en sélection manuel du réseau.
    Lorsqu’un téléphone ne capte plus son réseau il ne switch pas sur un réseau étranger.
    Je capte la suisse et la france depuis chez moi, et me retrouve donc parfois hors réseau français quand je suis en suisse.
    Mon plus gros soucis est comme pour beaucoup le data, un abonnement data sur chaque réseau est beaucoup trop cher, de même que faire du data roaming.
    J’espère que cette offre frontalière comprend du data et pas seulement de la voix

  7. Lydie a écrit

    Bonjour,
    Pour répondre aux questions:
    1 – Utilisez-vous un téléphone ou deux (un abonnement suisse et un français) ?
    Personnellement, j’ai 2 téléphones, un Suisse et un Français, avec un abonnement français et un suisse.
    2 – Si vous en avez deux, éteignez-vous l’un de vos téléphone lorsque vous passez la frontière ?
    Je n’éteins aucun des deux.
    3 – Quelles sont vos astuces pour éviter de payer le roaming ?
    Etant proche de la gare Cornavin, je capte aussi bien le réseau français que le réseau suisse. Aussi, selon, j’utilise l’un ou l’autre… C’est la seule astuce que j’ai trouvée.

    J’espère que l’offre sera intéressante. On attend avec impatience la suite…

  8. Sébastien a écrit

    Bonjour David,

    Je suis frontalier dans la région de Bâle, voici mon retour d’expérience :

    1 – Utilisez-vous un téléphone ou deux (un abonnement suisse et un français) ?
    2 téléphones, 1 abonnement français SFR et 1 prépayé suisse Sunrise.

    2 – Si vous en avez deux, éteignez-vous l’un de vos téléphone lorsque vous passez la frontière ?
    Je garde toujours les deux allumés, en recherche de réseau automatique.

    3 – Quelles sont vos astuces pour éviter de payer le roaming ?
    J’ai la chance de capter les réseaux suisses et français de chez moi, donc pas de roaming pour les appels sur mon mobile suisse. Pour les appels reçus en Suisse sur mon mobile français, j’ai souscrit l’option SFR Monde qui me permet de ne payer que 1€ / 20mn de communication reçue, et je limite les appels passés. Je ne fais aucun transfert de données.

    Si les tarifs sont compétitifs, je pense que ce nouveau forfait va faire bien des heureux, à suivre!

  9. Lionel a écrit

    Bonjour,
    Moi j’ai 2 téléphones avec 2 abonnements (bonjour les poches):

    - 1 téléphone tout simple avec abonnement Swisscom payé par ma société. Je l’utilise où que je sois (en Suisse, en France ou ailleurs) pour tous mes appels pro.

    - 1 smartphone avec abonnement SFR Illimythics PRO que j’utilise pour mes appels perso, aussi en Suisse. L’avantage de ce contrat c’est que les appels depuis/vers l’étranger sont compris dans le forfait, même s’ils restent trop chers. L’inconvénient, c’est bien sur que je n’utilise pas mon smartphone pour les communications data quand je suis en Suisse. Alors je cherche constamment des cafés avec le wifi gratuit.

    Dans mon cas, je pense que je garderai toujours 2 téléphones, mais un abonnement data valable en France et en Suisse serait super.

  10. Gwen a écrit

    1 – Utilisez-vous un téléphone ou deux (un abonnement suisse et un français) ?
    Je n’utilise qu’un seul abonnement français – Pas de téléphone suisse –

    2 – Si vous en avez deux, éteignez-vous l’un de vos téléphone lorsque vous passez la frontière ? –

    3 – Quelles sont vos astuces pour éviter de payer le roaming ?
    Mon téléphone français est en recherche manuelle pour le réseau ce qui fait que dès que je passe en Suisse je ne suis plus joignable s’il ne capte pas le réseau français.

  11. Stef a écrit

    Hello,
    On ma parler du cic mobil qui allait faire une offre frontalier mais je ne sais pas pour quand???
    Si un d’entre vous a entendu un truc merci d’en informer.

  12. Melo a écrit

    bonjour,
    Si je prends une carte sim avec carte prépayée suisse, est ce que cette carte sim sera compatible avec mon portable ou il faudra debloquer ce portable?

  13. marion a écrit

    Bonjour

    Nombre de telephones:
    3:
    un francais avec orange: forfait origami option suisse
    un suisse coopmobile prepaid
    un professionnel suisse swisscom

    COnclusion: je vais bientôt peter un plomb avec tous ces tel

    Actuellement ils sont en manuels sauf le professionnel

    Je recherche soit un concept de dual card, mais j aimerai des avis sur ce systeme: possibilité de les utiliser en simultanée?
    Avoir un contrat francais et un contrat suisse sur meme téléphone?
    quels téléphones?

    J ai été contacté pour l offre frontaliere, elle est vraiment interessante, mais je dois attendre 1an pour me désabonner d orange donc patience!
    il y aura internet de possible dessus si j ai bien compris
    il y a une recherche automatique de reseau qui decide si on est en F ou en CH
    attention je ne sais pas comment ca se passe pour ceux qui n ont pas de roaming, peut être qu ils auront plus de hors forfait à gerer…???
    (d ailleurs ca risque d etre mon cas)

    J attends d avoir quelques feedback sur cette offre, (encore 1 annee pour decider ;)), et si vous avez des conseils en dual card simultaneous
    Je suis preneuse

    Merci
    Marion

  14. Franck a écrit

    Bonjour à tous,

    Transatel est opérationnel en Suisse à présent.
    Le principe est de payer moins cher ses communications lors de votre présence en Suisse.

    Amitiés à tous

  15. Florent a écrit

    Bonjour à tous,

    Petit retour d’expérience de transatel.

    Le principe à l’air très alléchant sur le papier, seulement la réalité diffère un peu.
    Première « arnaque », les prix transatels sont affichés en hors taxe, bon c’est ma faute de ne pas l’avoir vu (certain dirons), mais quand on compare avec les autres opérateurs les prix sont toujours indiqués en TTC, ce qui je l’avoue fait une grande différence à la première facture.
    Sur la même base, j’avais commandé un nouveau téléphone (pas loin de 400€), ou ils ont eu le culot de me facturer, l’envoie et l’activation de celui ci, après discussion cela m’a été remboursé, mais comme tjrs, il faut se battre.
    Leur site est abominable, pas d’information de suivit de consommation, des factures pas toujours compréhensible et correcte. Les explications sur les dites factures laissent à désirer.
    J’ai récemment eu un dépassement de forfait salé (+200€, en plus du forfait à 80€). J’ai reçu un avis de paiement du dépassement sous contrainte de suspension d’abonnement dans les 24h, impossible de négocier un étalement de payement. Après qqs mois d’utilisation mes factures sont en moyenne de 150€/mois pour une utilisation de 3h avec internet.
    Le principe de recevoir les appels du num français (follow me) sur la carte suisse est sympa, sauf que ça coute très chère…
    Il faut synchroniser les lignes pour recevoir les sms (connecté au réseau suisse, vous ne recevez pas les sms sur votre num français et inversement). Mes correspondants se plaignent souvent de ne pas pouvoir laisser de message sur le répondeur. Parfois je n’arrive pas à joindre des numéros Suisse > France.

    Le principe est vraiment bien, le service clientèle reste accessible et courtois, mais le site est catastrophique et je pleure à chaque facture…

    Je déconseille…

  16. Oana a écrit

    Je suis abonné a Transatel depuis deja 1 an. Le signal n’est pas bon, tres souvent je ne peux pas faire des appels quand je suis en Suisse, je me sens souvent frustré.
    Je regrette aujourd’hui. J’ai pris un abonnement de 2 ans, il me reste 1 une longue année. Je regarde deja un autre opperateur, meme si je peyera encore 1 année pour pas grande chose.
    Je deconseille Transatel, qui fonctionne mal.
    Sinon, en theorie cela aurait pu etre une bonne solution. Mais en pratique c’est different.
    Si vous voulez testez, prenez un abonnement d’une année et si cela vous convient, prolongez..

  17. Michel a écrit

    J’ai trouvé une combinaison plutôt adapté chez Orange Suisse qui inclut à peu prés tout.
    Appels en suisse et vers l’europe illimités, l’usage de données quasi illimités en Suisse et le top un bouquet de minutes et données quand on est en roaming. Assez pour les soirées, week end et vacances. Les SMS sont aussi illimités et gratuits dans toute l’europe, pratique malgré tout.
    Certes, c’est chere tous les mois (120 f) mais je n’ai plus à jongler avec les téléphones, chargeurs, cartes SIMs, et surtout plus de mauvaises surprises d’un mois sur l’autre.
    Fallait toujours que quelqu’un m’appelle sur le mauvais numéros au mauvais moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *