Un poste de fonctionnaire international en Suisse, ça vous tente ?

J’ai reçu hier de la part de l’Union des Français de l’étranger (UFE) une information très intéressante qui pourrait être utile à ceux d’entre-vous qui souhaite devenir fonctionnaire international en Suisse.

Dommage que je n’ai pas reçu cette information avant, car j’ai rencontré lors du salon des carrières internationales à Annecy il y  a deux semaines quelques fonctionnaires qui suivaient leur conjoint en Suisse et qui se trouvaient un peu démuni face aux opportunités d’emploi qu’ils pourraient avoir en Suisse, ainsi que le type de job auquel ils pourraient prétendre. Le statut de fonctionnaire international pourrait donc convenir à certains d’entre eux.

145 postes de fonctionnaires internationaux sont ouverts en Suisse

D’après le message reçu, 922 postes de fonctionnaires internationaux sont ouverts à ce jour, dont 145 en Suisse.

Fonctionnaire international : un statut à part

Le statut de fonctionnaire international est complètement différent de celui de fonctionnaire en France. Parmi les 16 500 Français qui travaillent pour des organisations internationales, 5 000 font partie du programme des Nations Unies (hors militaires), 4 700 font partie d’institutions ou d’organes émanant de l’Union européenne, les autres travaillent pour d’autres institutions comme le Fonds Monétaire International (FMI), l’OTAN, l’OCDE…

En termes de statut, on trouve des permanents, généralement recrutés par concours, des fonctionnaires détachés, des personnes sous contrat à durée déterminée ou indéterminée.

Plus d’informations sur le statut de fonctionnaire international sur le site www.francaisdesuisse.ch (fichier pdf).

Retrouvez aussi :

- les postes ouverts de fonctionnaires internationaux sur le site du Ministère Français des affaires étrangères (www.diplomatie.gouv.fr/mfi).

- un annuaire des différentes organisations internationales à Genève et en Suisse sur le site Travailler-en-Suisse.ch

Enfin, je vous invite à vous abonner à la newsletter de Claudine Schmid, de l’Union des Français de l’Etranger, en faisant votre demande ici : info(at)francaisdesuisse.ch

RSS_32 Recevez par mail directement tous les nouveaux billets du blog de Travailler en Suisse

PARTAGEZ

Publicité

banniere-tes-after-entryjpg

Commentaires

  1. a écrit

    C’est fou quand même les idées reçues…. et surtout les automatismes presse-bouton du genre « fonctionnaire –> parasite ».

    Est-ce que Laure veut aussi nous jouer les couplets « juif – avare et cupide », « noir – fainéant », « suisse – mesquin » ou d’autres encore ?

    Alors, évidemment, il est parfois difficile pour le simple péquin qui n’y connaît rien de comprendre les tenants et aboutissants du travail des fonctionnaires (internationaux ou non). Et on peut pérorer sur leur utilité intrinsèque…
    Mais on peut alors tout aussi bien poser la question de l’utilité et du parasitisme des hordes de traders qui brassent de l’argent sans jamais rien produire de tangible pour certains d’entre eux.

    Et si Laure nous déclarait sa profession qui puisse joue aussi au presse-bouton ?

  2. pourquoi a écrit

    Depuis toujours, la majorité des fonctionnaires internationaux habitent le Pays de Gex (donc la France) et pas Genève (vérifiable sur le site du OCSTAT). Pourquoi, tenant en compte de leurs salaires hors normes et hors impôt?

    Ils ne sont pas mal vus par les fous du parti anti-frontalier MCG. Parce qu’ils postulent sur des postes au niveau mondial et pas sur le marche local, donc pas de concurrence pour les chômeurs d’Onex ou de Vernier?

  3. Jean a écrit

    Je pense que les fonctionnaires internationaux sont mal perçus car ils disposent d’énormément de passe-droits non-justifiés comme:
    - Ne payent pas d’impôts / immunité fiscale (seulement les étrangers d’ailleurs, les Suisses doivent payer)
    - Reçoivent des salaires incroyables
    - Bénéficient de privilèges sur la TVA ou encore certaines règles antipollution (exemptés du payement des plaques ou de l’antipollution, donc peuvent se trimballer dans des centrales à charbon ambulantes)
    - Pour certains disposent de l’immunité judiciaire
    - Ne produisent aucune richesse

  4. MANGA Ignace Valentin a écrit

    Bonjour,je suis enseignant(Professeur des lycées techniques) dans le Génie Civil et je désire être fonctionnaire international. Comment celà peut il se concrétiser?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *