Salaire net / salaire brut en Suisse : y-a-t-il une différence entre les cantons ?

Une question me revient souvent de la part des travailleurs étrangers : les charges sociales prélevées sur les salaires sont-elles plus importantes dans certains cantons que dans d’autres ? En d’autre terme, le salaire net est-il impacté par le canton où se situe l’entreprise dans laquelle je travaille ?

Genève est une exception à cause des allocations familiales

En fait, seules les feuilles de salaire des entreprises du canton de Genève sont légèrement différentes par rapport aux feuilles de salaire des autres cantons puisqu’elles intègrent les charges relatives au financement des allocations familiales. Sinon, pour les autres postes, c’est strictement la même chose dans tous les cantons.

La prévoyance professionnelle : le poste qui impacte le plus la feuille de salaire

En revanche, ce qui impacte de manière significative la feuille de salaire, ce sont les charges relatives au 2ème pilier (la prévoyance professionnelle, prélevée par l’entreprise et reversée dans un fond de pension), et ces charges ne dépendent pas des cantons mais des caisses de pension des entreprises : entre une entreprise qui propose le minimum LPP, et une entreprise qui propose des prestations plus importantes, il peut y avoir des différences très significatives au final sur le salaire. D’après la loi, les entreprises doivent cotiser au moins autant que les salariés : par exemple, si le règlement de la Caisse de pension prévoit que le salarié cotise à hauteur de 10%, alors l’entreprise devra cotiser au moins à 10% (ce qui sera totalement transparent sur la feuille de salaire).

Faites une simulation de votre feuille de salaire en Suisse et découvrez des explications sur les charges

Exemple de feuille de salaire : 80 000 francs suisses bruts annuels

Je vous invite à faire une simulation de feuille de salaire en Suisse sur le site Travailler-en-Suisse.ch : toutes les explications par poste de charges sont donnés sur le document qui vous est envoyé (d’ailleurs à ce propos, nous n’avons pas intégré les charges relatives aux allocations familiales pour Genève, mais elles sont minimes car inférieures à 0,05%).

Vous pouvez aussi vous procurer mon guide « Travailler et vivre en Suisse » dans lequel une feuille de salaire est totalement décortiquée.

Enfin, les frontaliers qui sont adhérents pourront se procurer l’excellente brochure éditée par le Groupement transfrontalier européen « La feuille de salaire ».

RSS_32 Recevez par mail directement tous les nouveaux billets du blog de Travailler en Suisse et devenez fan du Groupe Facebook « Travailler et vivre en Suisse« 

PARTAGEZ
600x150boostez-votre-carrierejpg

Commentaires

  1. Hardy a écrit

    Monsieur David TALERMANN, Je pense qu’il y a encore de réelles opportunité de job en Suisse pour un Français.
    Merci pour vos conseils et ne manquerai pas de prendre votre livre travailler et vivre en Suisse. Cordialement Yves HARDY

  2. Tom a écrit

    Bonjour,

    Je compte travailler en suisse en tant que frontalier prochainement, la proposition salariale est de 132200 chf pouvez vous me dire si cela est un bon salaire et j aimerai connaître combien cela reprensente en net.
    Par avance merci

      • Tom a écrit

        Bonjour David,

        Merci pour votre prompt réponse.
        En fait j ai une proposition sur Genève chez un grand energeticien en tant que responsable de produit,
        J’ai 35 ans, diplôme d un diplôme d école de commerce et j ai 7 ans d expérience dans le secteur de l énergie.
        Pour le simulateur il est hors impôt ce qui est dommage, j ai tout de même fait le calcul, cela represente quasiment 35% de différence entre le brut et le net …. C’est énorme. Peut être me suis je trompē dans mon estimation…
        Merci pour votre aide

        • a écrit

          35% ce n’est bien sûr pas normal.
          Quels sont les paramètres que vous avez rentrés ? Peut-être y-a-t-il un problème de notre côté, mais depuis le temps, nous aurions eu un retour je pense.
          Concernant l’impôt, aucun site ne le propose, car les paramètres à rentrer sont très nombreux et varient considérablement d’un canton à l’autre. Par ailleurs, selon votre salaire, le canton et pas mal de paramètres, le barème qui s’applique n’est pas le même… Et ceux qui proposent un pseudo simulateur d’impôt sont, à mes yeux, pas très sérieux de le faire…
          Consultez notre page impôt en Suisse pour plus d’informations.

  3. Tom a écrit

    J ai déduit mon taux d imposition (19,5%) au net annoncė sur votre simulateur.
    En gros votre simulateur annonce 14% entre le net et le brut, en suite je déduit mon taux d’imposition au net annoncē. Ce qui fait sauf erreur de ma part (33,5%)
    Donc une différence entre le brut et net d impôt de 33,5%.

    • a écrit

      Le taux de 14% entre le net et le brut me paraît déjà plus « normal ».
      Rajouter le montant d’impôt et en calculer un pourcentage n’a pas vraiment de sens mais vous permettra d’estimer ce qu’il vous restera à la fin, en net, sur votre compte en banque.

  4. Tom a écrit

    Merci David,
    Pourquoi dites vous que cela n à pas de sens ?
    Considérez -vous que je puisse vivre convenablement en tant que frontalier avec ce niveau de salaire.

    Merci et ce sera la dernière question ;-)

    • a écrit

      En fait, je dis que cela n’a pas vraiment de sens car en général ce ratio est calculé pour estimer le net du brut (par exemple, en France, ce ratio est d’environ 25%). L’impôt vient en plus (par exemple, en France, il n’est pas prélevé à la source). En fait, pour comparer avec un autre pays, il serait plus intéressant de comparer le ratio « montant d’impôt/salaire brut » par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *